Navigation – Plan du site
Notes de lecture

Laure Dourgnon, Protection de l’enfance et démocratie

Edition Fabert, collection Droits de l’enfant, avril 2017, 76 p.
Nadia Beddiar

Texte intégral

  • 1 Albert Camus, Carnets III, Gallimard, Folio, 2013, p. 105.

1L’intitulé du présent ouvrage amène le lecteur à se remémorer une célèbre citation d’Albert Camus : « La démocratie, ce n'est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité1 ».

2Et l’enfant ne constitue-t-il pas la première minorité à protéger ? En cela, l’auteure interroge, à l’appui des fondements démocratiques, le cadre lié à la reconnaissance et à la protection des droits de l’enfant. Consacrés par un texte international incontournable, la Convention internationale des droits de l’enfant, les droits de l’enfant viennent adapter la substance des droits de l’homme à la situation particulière de la minorité. L’essence de ces droits se comprend à la lumière des grandes valeurs fondant les démocraties modernes : séparation des pouvoirs, liberté d’expression, accès à la justice, droit au respect de la dignité, droit à la protection, droit à la santé…

  • 2 Laure Dourgnon, Protection de l’enfance et démocratie, Fabert, 2016, p. 17.

3L’ouvrage, écrit par une juriste et consultante, s’adresse aux professionnels et a pour ambition de situer, de manière concrète, les droits de l’enfant au cœur d’un complexe humain et social, celui de la famille dans la société contemporaine. La démonstration s’appuie sur des cadres variés d’exercice des droits à l’aune de l’intervention étatique dans les familles à des fins de protection. Intervenir auprès des familles, en respectant leur intégrité et leur diversité, en mettant l’accent sur l’intérêt et les besoins des enfants, constitue un axe majeur du livre puisque « la protection de l’enfance ne peut se fixer pour but de contrôler les valeurs morales que les familles donnent à leur enfant2 ».

4Cet ouvrage, composé de cinq parties, est un petit condensé d’une grande richesse, offrant au lecteur une multitude d’informations de nature juridique permettant d’éclairer le cadre lié à la protection de l’enfance.

5L’auteure procède à un rappel des devoirs des titulaires de l’autorité parentale. Elle s’interroge sur le statut de l’enfant et sur l’intervention au sein des familles. De manière plus pragmatique, la question des rôles et des compétences respectives des travailleurs sociaux et des acteurs de la justice est explicitée car, pour l’auteure, « la confusion des pouvoirs » est liée à « la confusion des mots ». Un chapitre est consacré à la recherche d’informations en soulignant l’importance de la communication avec les enfants et en appréhendant la notion de danger en miroir avec celle de risque.

6L’auteure rappelle par ailleurs, l’objectivité nécessaire du travailleur social dans le repérage de situations inquiétantes et dans le partage des informations recueillies.

7Néanmoins, on peut regretter, dans certains passages, l’absence de neutralité idéologique de l’auteure, prenant partie contre la gestation pour autrui. Une présentation des aspects positifs et négatifs de cette pratique aurait été bienvenue, pour ne pas laisser une coloration conservatrice aux dernières lignes de l’ouvrage. Le respect et la diversité des points de vue ne sont-ils pas l’essence profonde de la démocratie !

Haut de page

Notes

1 Albert Camus, Carnets III, Gallimard, Folio, 2013, p. 105.

2 Laure Dourgnon, Protection de l’enfance et démocratie, Fabert, 2016, p. 17.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nadia Beddiar, « Laure Dourgnon, Protection de l’enfance et démocratie  », Sociétés et jeunesses en difficulté [En ligne], 18 | Printemps 2017, mis en ligne le 03 octobre 2017, consulté le 18 novembre 2017. URL : http://sejed.revues.org/8468

Haut de page

Auteur

Nadia Beddiar

Enseignante-chercheure en droit publicÉcole nationale de protection judiciaire de la jeunesseChercheure associée au Ceraps et au Cide

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
Sociétés et jeunesses en difficulté est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page
  • Logo DOAJ - Directory of Open Access Journals
  • Revues.org